Saint Kizito Primary School

Le complexe scolaire Saint Kizito a été fondé le 1er Octobre 1998 par les pères de la Société des Missions Africaines (SMA). Le complexe scolaire St Kizito est un établissement catholique qui appartient à la SMA. Il est associé aux écoles diocésaines de Centrafrique.

Ses activités s’étaient limitées à l’école maternelle. Suite à la convention de partenariat dans le domaine de l’éducation nationale entre l’Etat centrafricain et la Conférence Episcopale Centrafricaine (CECA), les activités du complexe se sont étendues au Fondamental 1 le 1er Octobre 1999.

Conformément à la convention de partenariat N° 61/233 du 7 Mai 1961 réglémentant les Associations en Centrafrique, le Révérend Père Augustin ONZWURIKE, SMA avait pour objectif le désengorgement de l’unique école publique qui existait à Bégoua dont la capacité  d’accueil ne suffisait pas pour contenir les effectifs pléthoriques des élèves à l’époque.

L’objectif principal était de promouvoir l’éducation et le développement harmonieux de chaque enfant tout en respectant sa liberté religieuse, d’instruire et de permettre à l’enfant de s’épanouir et aussi d’enseigner à l’enfant le message du Christ à travers l’Evangile pour donner à chacun la plus forte chance de réussir.

  • Un groupe composé de religieux et de laïcs assume la responsabilité administrative et financière du complexe. Accueillant des élèves de la maternelle jusqu’en terminale, le complexe se soucie de les orienter vers une formation intégrale, incluant les dimensions intellectuelle, morale, spirituelle et humaine.
  • La Société des Missions Africaines (SMA) en assure la tutelle conformément au statut de l’Enseignement Catholique en Centrafrique. En fidélité à l’esprit de ses fondateurs, le complexe scolaire St Kizito  est ouvert à tous ceux qui acceptent de travailler ensemble, conformément à son projet éducatif, dans le respect de la différence et dans un esprit de solidarité.

Article 2 : Les convictions du complexe St Kizito

  • Notre ambition est de permettre aux jeunes de devenir des adultes véritablement libres, responsables dans la société et dans l’Église centrafricaines, ouverts au monde, tolérants et généreux.
  • Nous croyons que chacun est appelé à développer tous ses dons tant intellectuels, moraux que physiques, pour les mettre au service des autres, dans sa famille, sa société, son pays et le monde.
  • Nous croyons que des exigences, adaptées aux jeunes leur permettront de se dépasser et de découvrir leurs réelles capacités ; les jeunes prennent confiance en eux et deviennent capables de prendre leur place dans la société.
  • Nous croyons que l’accompagnement des jeunes ne portera des fruits que grâce à une collaboration active de la part des parents et de l’équipe éducative. C’est seulement ainsi que pourra être assurée la cohérence du suivi éducatif.
  • Nous croyons ainsi que la rencontre de Jésus-Christ favorise l’épanouissement de chaque jeune, le respect de l’autre et la mise en œuvre d’un projet personnel.

  Article 3 : La vision ou projet éducatif du complexe : « Offrir une formation intégrale à long terme»

La formation humaine et intellectuelle

 

L’École doit être un lieu où l’on apprend et où l’on développe ses talents.

  • Le complexe scolaire St Kizito veut favoriser l’acquisition de connaissances fondamentales, susceptibles d’éveiller l’intérêt des élèves et doit leur permettre de s’orienter dans une voie conforme à leurs aspirations.
  • Nous voulons transmettre à chaque élève le sens de l’effort et du dépassement de soi dans son travail, son comportement, et dans l’image qu’il donnera de lui-même.
  • Les élèves doivent pouvoir entreprendre, assumer des responsabilités, prendre des initiatives, et ainsi faire l’expérience de la réussite et parfois de l’échec.
  • Le complexe veut aider les jeunes à développer un esprit de créativité, sous des formes variées. Celle-ci est un moyen de communication privilégié avec autrui et permet un enrichissement de leur personnalité.
  • Nous souhaitons, par des moyens appropriés, favoriser l’épanouissement des qualités intellectuelles, morales, spirituelles et physiques des élèves. Le complexe comme lieu d’apprentissage, doit les aider, par le contact avec d’autres personnes, à devenir acteurs en Centrafrique et dans le  monde.

Une formation au « vivre ensemble »

Le complexe se doit d’être un lieu de Vie. Chacun doit y trouver sa place.

  • L’élève doit pouvoir faire, au sein du complexe, l’expérience de l’accueil et de la rencontre de l’autre. Un esprit d’attention à autrui, de respect et d’entraide doit y régner.
  • Le cadre de vie, les activités proposées, le suivi éducatif quotidien, doivent permettre à l’élève d’avancer dans la voie de l’autonomie.
  • Le complexe propose à chaque élève de rencontrer et d’accueillir Jésus-Christ, Chemin de Vie (Jn 14, 6). L’élève qui désire progresser dans sa croissance et son développement sera accompagné dans sa recherche.

 

Article 4 :  Les orientations du Complexe scolaire St  Kizito

La communauté éducative, constituée des éducateurs, des élèves, des parents, s’efforce de bâtir une communauté accueillante, ouverte et attentive à chacun, à la lumière de l’Évangile. Elle pose un regard d’estime sur les jeunes. Elle croit en leur capacité à donner le meilleur d’eux-mêmes et à se prendre progressivement en charge.

La communauté éducative s’attache à créer des conditions de vie et de travail favorables

  • Elle cherche à adapter les rythmes scolaires aux âges des élèves, dans le souci de leur équilibre.
  • Elle est soucieuse de répondre aux besoins de chacun, elle encourage le travail personnel et organise le soutien des jeunes en difficulté.
  • Elle élabore et fait respecter un règlement qui garantit la sécurité des élèves et favorise l’épanouissement de tous.
  • Elle organise des activités qui font appel à la créativité des jeunes et à leur esprit d’équipe.
  • Elle se réunit régulièrement pour évaluer son travail et apporter les améliorations nécessaires.
  • Elle propose et veille à la mise en œuvre de ces objectifs

Article 5 : La vie pastorale du complexe

 

Lacoordination/L’Aumônerie
L’aumônerie est un service pastoral du complexe qui propose un accompagnement aux jeunes au point de vue de leur croissance spirituelle, sociale et humaine. C’est un lieu d’accueil, d’écoute de la vie des jeunes et d’écoute mutuelle les uns des autres. C’est aussi un lieu de réflexion, de partage d’idées, de connaissance des autres religions. Elle est ouverte à tous les jeunes quelles que soient leurs croyances et convictions pour les aider à devenir des citoyens responsables et prêts à coexister avec les autres (cohésion sociale). Des ateliers seront organisés de temps en temps pour aborder les thèmes chers au complexe comme le respect, la liberté, la santé et informer les élèves sur des risques et dangers à éviter. Ces ateliers pourront être un espace ou les jeunes peuvent être acteurs et exprimer leurs convictions.

Cours de culture civique et religieuse
Les cours de culture civique et religieuse sont obligatoires. Les élèves apprennent à mieux connaître les autres religions et les principes directeurs d’une vie en société en bons citoyens . Ces cours peuvent aussi aider les élèves à exprimer avec leurs propres mots leur appartenance religieuse et à approfondir leur foi en Dieu. Les questions des valeurs humaines et sociales sont aussi abordées dans ces cours.

La communauté éducative favorise le dialogue et le partage.

Elle donne, par le dialogue et l’exemple, des repères qui aident les jeunes à choisir leur chemin et à faire l’apprentissage de la liberté.

  • Par l’expérience de rencontres avec des jeunes et des adultes qui œuvrent auprès des pauvres et des personnes en difficulté, les élèves découvrent la beauté du don. Ils sont encouragés à participer à des actions de solidarité et de partage dans un esprit missionnaire.
  • Par ces actions, la communauté veut promouvoir la valeur de l’échange, la richesse de la différence et éveiller en chacun le sens de la générosité.
  • La communauté éducative enfin, offre par le biais de l’aumônerie ou la coordination, de multiples possibilités d’engagements, de témoignages et de services, qui favorisent l’éclosion des vocations parmi les jeunes.
  • La communauté éducative fait référence aux valeurs de l’Évangile.
  • Des heures d’enseignement civiques et religieux obligatoires et des heures de catéchèse pour l’approfondissement de la foi, permettent aux jeunes d’éveiller en eux le sens du sacré, de découvrir l’histoire du salut et d’y entrer.
  • L’enseignement religieux est transmis dans le respect des jeunes d’autres confessions et de ceux qui ne partagent pas la même espérance.
  • L’Équipe administrative et la coordination du complexe accompagnent les jeunes dans ce processus.

Ce projet n’est pas un aboutissement en soi, mais une source d’énergie et d’audace qui doit être partagée par tous : équipe éducative, parents, élèves. Il prend vie lorsqu’il est traduit en acte dans la réalité quotidienne de notre complexe.